A quelle profondeur un détecteur de métaux peut-il aller ?

Les détecteurs de métaux sont un outil populaire pour trouver toutes sortes d’objets enfouis dans le sol. Mais à quelle profondeur peuvent-ils détecter ? Et quels facteurs influencent la profondeur à laquelle ils peuvent aller ? Dans cet article de blog, nous allons explorer les réponses à ces questions.

A quelle profondeur détecte un détecteur de métal ?

La plupart des détecteurs de métaux peuvent détecter des objets à environ 10, 20 cm de profondeur. Dans des conditions idéales, un détecteur de métaux de moyenne gamme peut atteindre 30 à 45 cm de profondeur. Certains détecteurs spécialisés peuvent aller jusqu’à 20 m de profondeur, ce sont des radars de sol.

La profondeur spécifique dépend du type de détecteur que vous utilisez, et du type d’objet que vous essayez de détecter. Et d’autres facteurs, comme les minéraux présents dans le sol.

Dans cet article, nous allons nous pencher sur la profondeur à laquelle un détecteur de métaux peut détecter. Il existe de nombreuses informations contradictoires et des explications peu claires sur le sujet. Nous sommes là pour vous aider à y voir plus clair.

Tout d’abord, nous expliquerons comment la taille, la forme et l’orientation de l’objet que vous recherchez influent sur la profondeur à laquelle vous pouvez le détecter. Ensuite, nous explorerons les différents types de détecteurs de métaux disponibles. Nous couvrirons tout ce que vous devez savoir, des fréquences aux bobines de recherche. Enfin, nous verrons comment les minéraux présents dans le sol peuvent affecter la profondeur de recherche. Allons-y.

La profondeur de détection varie, voyons comment.

Les détecteurs de métaux ne peuvent détecter que des objets métalliques. Si vous cherchez des diamants ou du bois, vous n’avez pas de chance. Dans le jargon des détecteurs de métaux, tout objet métallique que vous recherchez est une cible. Plusieurs critères peuvent faire varier la profondeur à laquelle vous pourrez détecter, voici les principaux :

  • Le taille de votre cible : plus votre cible, par exemple une pièce est petite plus la profondeur de détection est faible.
  • La forme de votre cible : dans le cas d’une pièce, si celle ci est posée sur la face, alors elle sera facilement trouvable en profondeur, alors que sur la tranche ca sera bien plus compliqué.
  • La forme de votre cible : une pièce est un rond plat, alors que si vous cherchez un sceptre c’est un grand tube de plusieurs dizaine de centimètre et donc trouvable en plus grande profondeur.
  • La matière de votre cible : selon la matière de votre cible, dans le cas d’une pièce en argent ou en or vous pouvez facilement les détecter en profondeur.

À ne pas confondre avec le grand magasin, ce genre de cible peut être une bague perdue ou un trousseau de clés. Il peut s’agir d’un trésor enfoui, de marqueurs de propriété ou d’un couvercle de fosse septique. Quoi qu’il en soit, c’est un objet métallique que vous voulez trouver.

A Lire aussi :   Et si cet été vous arrêtiez d'aller rien faire à la plage, et que vous vous lanciez dans la détection de métaux !

Plus vous en savez sur votre cible, mieux vous serez préparé à la trouver. La composition métallique d’une cible, sa taille, sa forme et son orientation influent sur la profondeur à laquelle un détecteur de métaux peut aller.

La profondeur de détection en fonction de votre matériel, quel détecteur de métaux avec vous ?

En fonction de votre matériel et de la qualité de celui ci vous pourrez détecter plus ou moins profondément. Avec des détecteurs de métaux classiques comme le Garrett ACE Apex, ou le Simplex+ vous pourrez détecter entre 10 et 25cm dans un champ environ. Alors qu’avec un détecteur plus adapté comme l’équinox 600 vous pourrez aller plus profond pour trouver vos trésors.

Equinox 600 de chez Minelab au meilleur prix

La fréquence de votre détecteur est important dans la profondeur

La première différence entre les détecteurs de métaux est la fréquence à laquelle ils fonctionnent. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Et en quoi cela change la profondeur de détection ?

La fréquence de fonctionnement d’un détecteur de métaux est le nombre d’ondes électromagnétiques (EM) pénétrant dans le sol qu’il peut transmettre par seconde. Nous mesurons ces fréquences en kilohertz (kHz). Une fréquence de 7 kHz, par exemple, peut transmettre 7 000 ondes électromagnétiques par seconde. Une fréquence de 40 kHz, par contre, peut transmettre 40 000 ondes par seconde.

La plupart des détecteurs de métaux fonctionnent à une fréquence comprise entre 7 kHz et 25 kHz. Il existe deux grands types de technologies de fréquence : la monofréquence et la multifréquence.

Retrouver notre guide sur les meilleurs détecteurs de métaux

Détecteurs à fréquence unique

La plupart des détecteurs de métaux d’entrée de gamme utilisent une technologie à fréquence unique appelée VLF. VLF est l’abréviation de Very Low Frequency (très basse fréquence). Elle transmet en continu une onde EM à fréquence unique dans le sol.

Les basses fréquences (moins de 8 kHz) sont les mieux adaptées aux cibles profondes, larges ou hautement conductrices comme l’argent et le cuivre. Les hautes fréquences (environ 40 kHz) sont sensibles aux petites pépites d’or et autres métaux moins conducteurs. Mais, elles ne sont pas sensibles aux métaux plus conducteurs que les basses fréquences peuvent facilement détecter.

Certaines basses fréquences sont sujettes aux interférences de l’électronique et des lignes électriques. Comme nous l’avons mentionné précédemment, il s’agit d’interférences électromagnétiques, ou EMI.

Détecteurs de métaux multi-fréquence

Les détecteurs de métaux haut de gamme utilisent un système de transmission multifréquence. La technologie multifréquence transmet simultanément plusieurs fréquences du spectre. Cela rend le détecteur de métaux sensible à la fois aux petites et aux grandes cibles ou aux cibles profondes.

Le système Multi-Flex de Garrett est un système de transmission multifréquence et de traitement du signal utilisé dans son détecteur ACE Apex. Il utilise une gamme de fréquences comprise entre 5 kHz et 20 kHz.

Le système de transmission et de traitement Multi-IQ de Minelab est largement considéré comme le meilleur de l’industrie, que vous pouvez retrouver sur l’Equinox 600. Multi-IQ fonctionne dans une gamme de fréquences de 5 kHz à 40 kHz. Il diffère par la manière dont le logiciel du détecteur traite les signaux qu’il reçoit.

Tailles du disque de votre détecteur

La taille du disque ou de la bobine de recherche détermine la surface qu’un détecteur de métaux peut couvrir. En balayant la bobine sur le sol, une bobine de taille moyenne peut couvrir de 0,61 à 0,91 m toutes les 3 à 4 secondes. Si vous êtes perdu dans tous ces termes, nous avons un article sur le fonctionnement d’un détecteur de métaux.

A Lire aussi :   Les meilleurs marques de détecteurs de métaux

Quelle profondeur une bobine de recherche peut-elle détecter ?

En règle générale, la profondeur de détection d’une bobine de recherche est égale à son diamètre.

Plus la bobine est grande, plus elle peut détecter une cible en profondeur. Mais il existe un point à partir duquel le champ électromagnétique généré est si important que le détecteur ne peut pas détecter les petits objets. Pour les pièces et les bagues, ce seuil correspond à une bobine de recherche de plus de 35 / 38 cm de diamètre.

Les petites bobines de recherche (également appelées bobines sniper) mesurent 10 – 18 cm et peuvent détecter presque aussi profondément que les bobines standard de 22 – 25 cm. Comme nous l’avons noté dans une section précédente, cela correspond à une profondeur de 15 – 20 cm.

Ces petites bobines sont utiles dans les  » zones poubelles  » comme les sites de homestead et les parcs jonchés d’ordures. Elles génèrent des champs EM concentrés, et sont les meilleures pour localiser des objets minuscules comme des boucles d’oreilles ou des pépites d’or. De plus, les petites bobines sont moins sensibles aux interférences électromagnétiques (EMI) des lignes électriques, des téléphones portables, des micro-ondes et autres appareils électroniques.

Les bobines de recherche moyennes sont standard dans la plupart des détecteurs de métaux. Elles ont tendance à avoir un diamètre de 22 à 25 cm, et créent un champ de recherche d’environ 8ʺ (20 cm) de large et de profondeur.

Les bobines de recherche de taille moyenne fonctionnent bien dans une variété de zones de recherche. Elles sont adaptées aux cibles courantes comme les pièces de monnaie, les bagues et autres bijoux.

Les bobines de recherche de grande taille ont un diamètre de 25 à 38 cm et offrent la plus grande profondeur de détection et la plus grande zone de couverture.

Elles sont idéales pour la chasse aux reliques ou la prospection dans les zones reculées. Mais il y a des inconvénients. En particulier, elles rendent difficile la détection de petites cibles. Le champ électromagnétique important que ces bobines génèrent peut rendre le détecteur de métaux « aveugle » aux boucles d’oreilles, aux minuscules pépites d’or et aux bijoux fins. De plus, elles sont plus sensibles aux interférences électromagnétiques que les autres tailles de bobines.

Laisser un commentaire